Ambition

Un nouveau pôle culturel majeur pour faire rayonner la Capitale de l’Europe

Dédier un édifice de 35.000 m2 à la culture, est-ce encore possible aujourd’hui ?

La Région de Bruxelles-Capitale a décidé de répondre par l’affirmative, avec conviction et avec ambition. Elle va ainsi créer le plus grand musée bruxellois depuis le début du XXe siècle. Parce qu’elle est convaincue que l’émancipation et le vivre ensemble passent, plus que jamais, par la culture ; et parce qu’elle ambitionne de faire de ce nouveau pôle culturel à la fois un levier essentiel du développement d’un territoire urbain en plein renouveau et une vitrine qui fera rayonner la Capitale de l’Europe. Le Pôle Culturel Citroën, c’est une nouvelle ambition au service de tous les Bruxellois, c’est un projet volontariste au service d’un quartier, d’une ville, d’un pays… Ce nouveau pôle culturel majeur, au cœur de Bruxelles, mettra à l’honneur la création bruxelloise, boostera le tourisme culturel et donnera à tous les Bruxellois un lieu de culture ouvert et pédagogique.

En effet, outre les surfaces dédiées aux expositions culturelles, des espaces polyvalents, de détente et d’éducation sont également prévus. Car l’ambition est aussi, et c’est fondamental, de proposer des espaces publics à l’intérieur même du bâtiment, puisqu’il s’agit avant tout de créer un lieu ouvert à toutes et à tous.

En matière d’art moderne et contemporain comme d’architecture, et d’ailleurs de culture en général, Bruxelles ne part pas de zéro, bien au contraire. Fleuron culturel européen, la Région-Capitale abrite de très nombreuses institutions dédiées aux disciplines artistiques les plus diverses. Et elle draine vers elle, outre des publics venus de toute la Belgique et d’au-delà des frontières, des créateurs de tous les horizons, qui sont attirés par le bouillonnement créatif irriguant les quartiers bruxellois et dont les talents réunis contribuent à faire de Bruxelles du un haut lieu culturel.

Pour compléter ce magnifique puzzle, il manque à Bruxelles d’un musée d’art moderne et contemporain ainsi qu’un musée d’architecture. Deux musées qui devront tous deux se montrer à la hauteur, d’une part, de la tradition créative belge, et plus spécifiquement bruxelloise, dans ces domaines ; et, d’autre part, de la qualité des collections, publiques et privées, présentent à Bruxelles et en Belgique.

En effet, si Bruxelles a toujours été à la pointe de la création dans ces deux domaines, cette créativité bruxellois est, trop souvent, restée relativement anonyme dans sa propre ville. L’ambition du Pôle Culturel Citroën est donc également de davantage mettre Bruxelles à l’honneur. Bruxelles, foyer d’invention, de création, de rêve, d’innovation, de soutien aux artistes..., mérite un tel pôle culturel.